La vie chrétienne étant une vie surnaturelle, il est difficile de vouloir mener soi-même la vie chrétienne par sa propre force. Des multitudes de gens s'épuisent régulièrement à force de vouloir vivre une vie qu'ils sont incapables de vivre par eux-mêmes. La vie chrétienne est une vie divine que Dieu a donnée aux hommes qui sont dans la fragilité, dans l'impuissance. Aucun être humain sur la terre malgré sa bonne volonté n'a pu vivre la vie chrétienne et ne pourra même pas le faire. Nous allons voir comment Simon le fragile, l'homme inconstant est devenu un puissant témoin.


Dans Jean 1:41 nous voyons que c'est André le frère de Pierre qui a conduit Simon vers Jesus, c'est ça notre rôle, notre rôle doit être de conduire les gens toujours vers Jesus, non pas vers notre dénomination, non pas vers notre pasteur, mais vers Jesus. 


Quand Simon a rencontré Jesus, Jesus l'ayant regardé, Jesus l'a regardé et ce matin Jesus nous regarde aussi et quand il nous regarde, son regard est profond, son regard ne s'arrête pas à la surface, son regard n'est pas celui du prophète Samuel qui a regardé les frères de David extérieurement et qui a dit: celui-ci là est le roi. Jesus ne regarde pas extérieurement les gens, il ne regarde pas nos habits, ni nos titres, il ne regarde pas nos visages, Dieu a un regard plus profond, un regard qui va au delà de tout ce qu'un homme peut regarder. Qu'est-ce que Jesus a vu? Il a vu l'humain et il va voir le futur divin. Quand Jesus l'a regardé, il lui a dit: tu es Simon, André ne lui a rien dit, c'est Jesus qui lui dit: tu es Simon, ça c'est ton identité naturelle. Jesus dit tu es Simon fils de Jonas, ça c'est ce que nous sommes, quand Jesus nous a rencontré pour la première fois, Jesus nous a tous rencontré comme des Simons, des fragiles, dans notre fragilité morale, fragilité spirituelle, fragilité dans tous les domaines. Si Jesus nous avait laissé dans cet état, il avait échoué. On ne peut pas rencontrer Jesus et rester dans notre fragilité, dans notre incapacité de dominer le péché, ça ce n'est pas Jesus. Si nous avons rencontré Jesus comme Pierre, nous allons voir les résultats. Jesus a dit: tu es Simon c'est ça ton identité présente, concernant ton futur, ton identité future, tu seras désormais appelé Cephas c'est à dire Pierre, mais entre le Simon et le Cephas quelque chose va se passer, ce n'est pas Simon qui va se transformer en Cephas, c'est celui qui a fait la déclaration, c'est lui seul qui est capable de transformer un Simon en Cephas, un Simon en Pierre. Il a dit tu seras Cephas, mais comment? Marie, tu seras enceinte du fils de Dieu, Marie a vu son incapacité, sa fragilité. La bonne question de Marie a été comment cela se fera-t-il? C'est comme ça nous devons poser les questions, c'est sur le comment là nous devons nous appuyer si nous voulons avoir une transformation dans notre prière, dans notre vie. 


Tu seras appelé Cephas ça c'est notre identité, avant d'aller être témoins, il nous faut d'abord avoir une nouvelle identité c'est ça que Jesus dit. Jesus utilise la nouvelle création pour être témoin, mais si nous ne sommes pas de nouvelles créations nous ne pouvons pas être témoins. 
Tu es d'abord Simon et tu seras Cephas, tu auras une nouvelle identité, je vais te donner une nouvelle nature et après ça c'est pour faire quoi? C'est à partir de notre nouvelle identité et de notre nouvelle nature que nous pouvons être des témoins de Jesus.


Matthieu 16:17-19. Jesus dit: tu es heureux Simon, fils de Jonas, car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela mais c'est mon Père qui est dans les cieux; et moi je dis que tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clés du royaume des cieux, ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. Il nous faut d'abord avoir une nouvelle identité pour passer de Simon a Cephas. Nicodème était docteur de la loi, mais il n'était pas fils de Dieu. Jesus lui a dit que si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu, la bonne question que Nicodème a posée comme Marie était: comment cela se fera t-il? Mais Simon quant à lui n'a pas posé la question à savoir comment ça se fera pour que lui il passe de Simon a Pierre, il n'a pas demandé comment un homme peut lier les choses sur la terre et le ciel va lier, comment un terrestre peut être en contact avec le céleste , comment un humain peut affecter le ciel? Comment pouvons nous vivre une vie chrétienne sans ce contact avec le ciel? Quand Marie et Nicodème ont posé la question, Jesus leur a donné la réponse, mais Simon n'a pas posé la question parce qu'il était un homme dans la chair et tout ce qui est né de la chair est chair. Tout est limité par la chair, il est vrai que la chair produit de grandes choses, mais n'empêche qu'elle est limitée, elle ne peut pas faire autrement. La chair c'est tout ce que nous sommes nous-mêmes sans le Saint-Esprit. 
Tant que nous ne comprenons pas la vie spirituelle nous allons admirer des gens, qui pourtant, vivent dans la dépression et qui parfois en arrivent au suicide. La chair produit toujours la chair. Simon était en contact avec Jesus et Jesus lui a dit qu'il est pêcheur de poisson et que désormais il sera Pierre pêcheur d'hommes, mais entre Simon le pêcheur de poisson et Pierre le pêcheur d'homme il faut l'intervention de quelqu'un (Saint-Esprit).


Luc 22:31-33. On ne peut pas avoir confiance à l'homme Simon à savoir notre nature charnelle. Il a dit: la prison et la mort, nous vaincrons! L'homme aime faire de grandes déclarations, ne nous fions pas à notre chair (nos pensées, notre raisonnement...) car c'est ce qui nous crée les problèmes. Jesus dit à Jean Baptiste qu'il est le plus grand des prophètes de la chair, mais le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. C'est tout ça les Simons. Les Moïse ont soupiré, de génération en génération les gens ont soupiré; et nous, nous sommes nés de nouveau et nous jouons avec ça!


Marc 14:32-35,37-40. A Gethsemané nous voyons Simon celui qui était prêt à aller en prison et même à la mort qui dort, juste par un petit souffle de satan. Jesus lui dit: Simon tu n'as pu veiller une heure? La chair n'aime pas la prière, elle va développer tous les arguments, elle va mentir pour ne pas prier. Chaque fois que nous ne voulons pas prier nous sommes rétrogrades. Au verset 40 satan est venu poser sa main sur leurs yeux et leurs yeux étaient appesantis. Ils n'ont pas pu répondre à Jesus. Quand nous sommes dans la chair on ne peut pas répondre à Dieu, La chair aime argumenter. Jesus leur a dit la première fois veillez et priez, la chair est faible, mais l'esprit est bien disposé, c'est pourquoi nous devons passer de la chair à l'esprit. 


Marc 14:46. Ici encore Pierre a agit par la chair en coupant l'oreille du souverain sacriteur avec son épée.
Au verset 50 tous les disciples ont pris la fuite et laissé Jesus. 


Au verset 54 nous voyons Pierre qui suit Jesus de loin et finalement il est allé s'asseoir parmi les serviteurs du souverain sacrificateur pour se chauffer au feu, il a tellement rétrogradé qu'il s'est fait un serviteur du souverain sacrificateur à cause de la chair. Quand on a dit qu'il était avec Jesus il a commencer à faire des imprécations et à jurer, à cause de la chair. La chair ne peut pas comprendre les choses spirituelles 1 Corinthiens 15:14. 


Matthieu 20:17-19/ Luc 24:9-12, 36-45 Dans ces passages Jesus dit à ses disciples que le fils de l'homme doit mourrir et trois jours après il va ressusciter, Jesus leur a parlé à maintes reprises de sa mort et de sa résurrection, mais quand on l'a crucifié aucun d'entre eux n'a cru en sa résurrection parce qu'ils étaient dans la chair. La chair ne peut pas comprendre la résurrection, que celui là seul qui ressuscite les gens étant mort puisse ressusciter. Celui qui ressuscite les gens lui-même est mort, et nous on ne peut pas ressusciter. Qui va le ressusciter? Dès que Jesus est mort ses disciples se sont enfermés. La chair s'enferme devant l'intimidation du monde, se cache, elle ne veut pas avancer, elle ne veut pas prendre des risques, elle a des arguments Parce qu'elle ne veut pas prendre des risques.


Même s'il y a de bonnes choses la chair empêche les gens de se réjouir. Même dans le milieu religieux la chair est dangereuse elle refuse de croire. La chair aime pleurer, Simon a pleuré sur lui-même à cause de sa chair. La chair aime manipuler. 


Pierre est maintenant chaos et Jesus vient pour le consoler en lui disant qu'il y a de l'espoir pour lui. Pour lui montrer qu'il ne l'a pas abandonné malgré ses erreurs, Jesus lui dit encore viens et suis moi, Il lui dit de ne pas oublier qu'il lui a déjà dit qu'il sera pêcheur d'hommes. il lui dit que quand il va se relever d'affermir ses frères, d'être toujours le chef de ses frères. Jean, André, Jaques étaient là. Ils étaient allés à la pêche. Jesus l'a ramené et lui a posé trois fois la question m'aimes-tu? Paix mes brebis. Après ça il n'a pas dit Jean suis moi, Jacques suis moi, Jesus sait que dans notre chair nous allons terminer avec des larmes d'amertume, ça ne l'étonne pas et il n'est pas vexé par ça, c'est notre chair qui est vexé. Jesus l'a relevé et lui a dit de le suivre au lieu de se contenter et se réjouir, il se retourne, regarde et voit Jean, il


demande à Jesus ce qu'il adviendra de Jean, pourtant cela ne lui regardait pas. Jean a été l'homme le plus fidele, il aurait pu être le chef, s'il n'est pas le chef Pierre pouvait se réjouir de ce que c'est lui que Jesus a choisi pour être le chef au lieu de se préoccuper de ce qui ne le regarde pas, on voit là sa chair encore. La chair ne plaît pas à Dieu, elle est incapable de faire ce que Dieu veut. Dieu a compassion de nous, il ne nous rejette pas, la chair nous humilie nous-même, nous ridiculise nous-mêmes, nous crée des problèmes à nous-memes, mais Dieu viendra et il va toujours nous accueillir parce qu'Il sait que tant que nous n'allons pas rencontrer celui qui a aidé Marie, celui qui a aidé Nicodème plus tard c'est en vain. 


Pierre par la suite était assis dans une salle à la chambre haute avec les autres disciples se demandant ce qu'il adviendra, Jesus leur a dit d'aller attendre, ils étaient au nombre de 120, tous incapables de faire quoi que ce soit par eux-mêmes. Si nous voulons passer de Simon le fragile à Pierre le témoin puissant, il nous faut être en contact avec le ciel, c'est le ciel qui donne la puissance, c'est tout ce qui est céleste qui nous transforme de fragiles à puissants, qui transforme les peureux en courageux, qui transforme les imparfaits en parfaits. Le ciel est manifesté par tout ce qui est spirituel, le ciel veut faire de Pierre une créature céleste, participant de la nature divine. Pierre l'a expérimenté, Simon a été enterré dans la chambre haute quand il est entré en contact avec le ciel et de la chambre haute va sortir un homme appelé Pierre, un rocher inébranlable, un petit cailloux du grand cailloux, le grand Rocher c'est Jesus lui-même. Par le contact du ciel avec Pierre, le Saint-Esprit est venu donner à cet homme la nature du Rocher et brusquement il est devenu un rocher de la même nature que Jesus c'est là qu'il est passé de Simon à Pierre. Refusons de rester dans l'état de Simon en cette fin d'année, sachons que nous devons devenir des Pierres, un cailloux du Rocher inébranlable qui est Jesus lui-même, le Rocher des siècles. Pierre a expérimenté cela de façon fondamentale.

 
Actes 2:1-3. Le contact avec le ciel l'a fait devenir une créature nouvelle par l'Esprit-Saint venu du ciel, il est devenu un homme libre comme le vent, il est devenu un homme nouveau et les choses vont commencer à se passer. Premièrement le ciel, deuxièmement le vent impétueux et troisièmement des langues semblables à des langues de feu, un baptême de feu est venu maintenant sur lui. Premièrement c'est la nouvelle naissance, l'esprit est régénéré, on devient une nouvelle créature, les choses anciennes sont passées, on est libre comme le vent deuxièmement c'est le baptême de feu qui vient enlever de notre âme toutes les mauvaises choses( rejets, complexe d'infériorité, peurs, culpabilités, confusions) et la restaure. Si notre âme n'est pas restaurée nous ferons toutes sortes de dégâts même dans l'église. À quel moment avons-nous expérimenté le baptême de feu? Avons-nous faim et soif de ce baptême? Le désirons-nous réellement?


Moïse aussi a eu son baptême de feu quand il a été en contact avec le buisson ardent et le feu de Dieu a brûlé tout ce qui n'était pas bon en lui (les doutes, la culpabilité, les rejets, les complexes d'infériorité) et quand il quittait le buisson ardent il avait la certitude que Dieu est avec lui, il est parti avec un bâton, son âme était restaurée et il était rempli d'assurance dans son âme à cause du baptême de feu. Le baptême de feu enlève les hésitations, les apitoiements sur soi-même, même si les gens ne nous aiment pas ce n'est pas un problème, le baptême de feu donne une ferme assurance.


Simon a été enterré à la chambre haute le jour de la Pentecôte et par le Saint-Esprit il est devenu un homme libre, son âme a été restauré. Il fut rempli du Saint-Esprit et ils se mit à parler en d'autres langues. Il était un homme revêtu de la puissance et il est descendu de la chambre haute en tant que Pierre l'homme nouveau régénéré, restauré dans son âme, avec assurance, lui qui avait eu peur devant une servante, se trouve maintenant devant des milliers de gens de dix sept nationalités sans peur enflammé pas le feu du Saint-Esprit. Par sa prédication le jour de la Pentecôte il a gagné 3000 âmes pour Jesus. Le feu du Saint-Esprit c'est pour tout le monde, Paul dit à Timothee de ranimé le don qu'il a reçu.


Actes 3:6. Pierre dit à l'homme paralytique "ce que j'ai", Pierre a quelque chose!
L'église de Jesus sans la puissance est une simple religion. Pierre dit ce que j'ai je te le donne, qu'avons nous à donner aux gens? Les gens viennent chez nous attendant de nous qu'on leur communique le feu que nous avons et nous ne le faisons pas, pourquoi? Dieu nous a donné le Saint-Esprit et nous devons manifester Sa puissance dans la vie des gens.

 

Pasteur Mamadou Karambiri