La vie chrétienne est importante, elle est une vie de famille et chaque membre a une place. Si nous refusons de venir qu'uniquement les dimanches il y a quelque chose qui ne va pas! 
 
Dans la vie de la foi on ne méprise pas les instruments que Dieu nous envoies, Dieu est la source, mais il utilise des instruments. 
Pour être utile aux autres Dieu nous regarde, Il regarde notre foi. 
Après notre formation sur la foi, nous devons marcher et vivre par la foi. Hébreux 11:6. Or sans la foi il est impossible d'être agréable à Dieu. Ça veut dire que sans la foi agissante, manifeste, il est impossible d'être agréable à Dieu. Si nous allons à Dieu sans la foi nous ne pouvons  aucunement Lui être agréable. 
Hébreux 10:38-39. La foi ne nous donne pas seulement des choses, c'est notre foi qui maintient notre salut, si nous nous retirons de la vie de foi, nous allons perdre notre salut. Si nous ne sommes pas agréables à Dieu, Son âme ne prend pas plaisir en nous. 
 
Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre. Nous sommes sauvés en espérance et nous devons continuellement travailler à notre salut. C'est la marche de la foi qui garde notre salut. Comme nous devons respirer chaque jour pour vivre, nous devons tous les jours poser des pas de foi, marcher par la foi pour aller vers Dieu. 
Le combat de la foi c'est la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur. Dieu attend de nous que nous décidions de ne pas être de ceux qui se retirent pour perdre leur foi. Décidons de quitter la vie médiocre que nous menons. Notre corps est le temple de Dieu, le palais royal de Dieu. Notre niveau de foi et notre niveau de vie progressent ensemble. Les deux montent ensemble. 
Galates 3:1-7. Quand Paul est venu prêcher aux Galates il leur a prêché l'évangile de la croix, pas un autre évangile! C'est un privilège que Dieu nous a donné de pouvoir prêcher l'évangile. Paul dit que quiconque nous prêche autre chose que la foi en l'œuvre de de la croix qu'il soit maudit, fut-il même un ange!  
 
Ni la grâce, ni la foi ne viennent de Nous, mais de Dieu, le jour où nous avons entendu l'évangile, par la grâce Dieu nous a donné la foi pour accepter l'évangile. Dieu a départi en chacun de nous une mesure de foi et ayant cette foi, cette foi est une ferme assurance des choses que nous espérons et une démonstration de celles que nous ne voyons pas. À notre nouvelle naissance nous étions humble, obéissants à Dieu et nous cherchions à réjouir le cœur de Dieu. Le problème est que maintenant la plupart d'entre nous sommes devenus des experts et c'est pourquoi nous sommes fatigués. Nous sommes plantés et épuisés aujourd'hui parce que nous avons commencé par la foi et maintenant nous voulons finir à la chair. Quand on vieillit dans notre foi ça se répercute sur notre corps qui vieillit à son tour. Quand nous devenons des experts, nous arrêtons de fonctionner par la foi et nous voulons agir par des techniques, par la chair. Quand nous devenons trop expert, on ne marche plus par la foi. Nous devons marcher par la foi et la grâce, nous ne pouvons rien faire sans Dieu. Ce que Dieu nous donné fonctionne plus que ce que nous avons créé. La seule chose c'est de nous confier à Dieu et il nous élève. 
Dieu a besoin de notre foi et de notre esprit, de notre âme aussi, quand nous mourrons tous nos biens et même notre corps restent sur la terre. Réjouissons Dieu et arrêtons de lutter inutilement. Attendons nous toujours à Dieu en dépit des circonstances qui peuvent se présenter à nous. Si nous nous appuyons sur nous mêmes, en un clin d'œil une crise peut advenir et détruire tout ce que nous avions. 
Isaac est un fils de la foi dont la vie plaisait à Dieu, il était à l'école de la foi de son papa Abraham et il savait que la foi n'échoue pas, c'est pour cette raison qu'il s'est couché sur l'autel a morija et a dégagé son cou, il avait compris d'après ce que Dieu avait dit à son père Abraham que c'est lui le fils de la promesse par qui Dieu allait remplir toute la terre des descendants d'Abraham. Il a cru à la puissance de la résurrection et il a eu raison. Notre Isaac peut être notre entreprise, nos biens... Et nous devons les livrer sur l'autel de Dieu. 
 
La partie charnelle d'Isaac lui-même en temps de crise avait voulu descendre en Égypte. Sans les épreuves notre foi ne peut pas grandir. Dieu lui dit de rester ici (Guérar) et de semer dans la famine. Dieu ne déroge pas à ses lois spirituels, Dieu est suis ses propres lois spirituels dont le fondement est Sa parole. 
Isaac était le fils de la foi, mais Dieu voulait voir sa foi aussi qui va lui plaire comme ce fut le cas de son papa et de sa maman. Il lui dit de ne pas pratiquer les techniques du monde en descendant en Égypte, mais de pratiquer la vie de la foi en restant dans la famine et en semant dans cette situation de crise. Isaac sema en pleine sécheresse et à son étonnement il récolta cette année le centuple. Il a suivi les lois du royaumes et non les lois d'Egypte. Isaac prospéra et ceux qui pratiquaient les lois économiques devinrent jaloux de lui. Dieu mit Isaac au large en faisant germer toutes ses semences au temps de la famine. Nous pouvons semer le pardon, la réconciliation , l'honneur, l'argent, la reconnaissance et nous allons les récolter aussi , c'est ça le secret.
 
Luc 8:22-25. Chaque fois que Dieu dit quelque chose l'ennemi va tout faire pour s'opposer à notre foi. Jesus nous dit que nous avons la foi, mais dans nos épreuves Jesus nous demande dans ce passage: où avez vous mis votre foi? En qui avez vous mis votre foi? Si nous ne mettons pas notre foi en Jesus, nous perdrons devant nos épreuves. Après chaque prière que nous faisons, nous devons mettre notre foi en pratique.
 
Les 6 ennemis de la foi sont:
 
-l'ignorance: satan maintient les gens dans l'ignorance en les empêchant de lire la bible. Le peuple périt parce qu'il lui manque la connaissance.
-les paroles d'incrédulité détruisent notre foi. 
-La peur: satan met nos sens en branle pour nous insuffler des mauvaise pensées de mort, de maladie...
-Le manque de persévérance
-Le cœur partagé entre le naturel et le surnaturel
-Les œuvres de la chair.
 
Ce sont ces éléments que satan utilise pour bloquer notre foi. 
Quand Jairus est venu demander à Jesus par la foi de venir imposer les mains à sa fille pour qu'elle vive, sur la route de la foi des gens survinrent avec des paroles d'incrédulité en disant à Jairus que c'est trop tard car sa fille est déjà morte, mais Jesus dit à Jaïrus: ne crains pas, crois seulement. C'est la foi qui nous sauve de nos situations, pas la puissance, ni l'onction. L'onction et la puissance sont déclenchés par notre foi, c'est pour cette raison que Jesus disait aux gens: qu'il vous soit fait selon votre foi. Utilisons la foi que nous avons. Chacun sème la semence qu'il a, si tu as du mil sème du mil au lieu de dire que tu veux semer le maïs que tu n'as pas. 
La foi renverse les murailles, les obstacles et c'est notre foi que Jesus veut voir. Utilisons notre foi pour déclencher le surnaturel. 
 
Luc 17:6. Jesus n'aime pas que nous lui demandons d'augmenter notre foi, il veut que nous utilisions la foi que nous avons, car la foi que nous avons est suffisante pour déraciner nos sycomores et déplacer nos montagnes. C'est par notre foi que nous saisissons les choses. Dieu ne joue pas avec la foi.
 
Ce qui plaît à Dieu c'est notre foi, et il nous donne des épreuves pour nous donner l'occasion de faire grandir notre foi.
 
Pasteur Mamadou Karambiri