La puissance de la résurrection

  • Comment Jésus a-t-il pu résister à satan pendant sa vie terrestre?

    Dès le moment où nous réalisons que gagner une âme à Dieu rend le cœur de papa bon Dieu heureux nous prendrons plaisir à témoigner de l'amour de Dieu aux gens.
    Le plus gros investissement de Dieu c'est l'œuvre du salut. Nous aussi si nous voulons des bénéfices, nous devons nous aussi investir pour le salut des âmes. Faisons tout pour gagner des âmes, car c'est le gagneur d'âmes qui est sage. Investissons nous de plusieurs manières. En tant que personnes âgées on peut prier au moins deux heures pour que ceux qui sont sur le terrain puissent gagner des âmes. On peut aussi donner les moyens pour accompagner ceux qui partent sur le terrain...
    La priorité de Dieu c'est l'intensification du témoignage de l'évangélisation et de la mission.


    Si nous voulons réussir nous devons découvrir Jésus tel qu'il est et ce qu'il est venu pour faire et nous le ferons aussi textuellement.
    Celui qui peut nous empêcher de vivre correctement et de faire les œuvres de Dieu c'est satan. Il a mis tout un réseau en place et leur a donné son onction pour amener les enfants de Dieu a faire des choses qui déplaisent à Dieu. En ce moment satan rit et se moque de Dieu. Dieu nous dit que non seulement nous ne gagnons pas des âmes, mais nous amenons satan à se moquer de Lui.
    Jésus quand lui il est venu, il a fait ce que Son père Lui a dit de faire et Il n'a jamais permis que satan se moque de Dieu son Père. Jésus nous dit à nous qui sommes son corps que comme lui la tête a résisté à satan, nous aussi nous pouvons résister à Satan. Toutes les tentations par lesquelles nous passons, Jésus aussi a été tenté dans les mêmes, sans jamais céder, il a vaincu toutes les tentations. Nous aussi en tant que le corps de Christ, nous devons demander a Jésus de nous montrer comment Lui Il a pu vaincre toutes les tentations auxquelles il a été confronté.


    Jésus était conscient de la présence permanente de son Père avec lui, c'est le premier secret. Jean 14:9-11. Les disciples de Jésus étaient conditionnés par la tradition mosaïque que Dieu est un Dieu très lointain. Ils n'étaient pas conscients que Dieu est présent avec eux. Le corps de Jésus est l'enveloppe du Dieu caché, celui qui a vu Jésus a vu Dieu. Il n'y a qu'un seul Dieu. Jésus est venu pour montrer que désormais tout homme qui le recevra, de même que le Père était en lui, de même Dieu viendra habiter en cet homme là par le Saint-Esprit.


    Jean 16:12. Le fait que nous ne soyons pas conscients que Dieu est avec nous et en nous, c'est ce qui nous empêche. Jésus était scellé de la présence du Père à l'intérieur et à l'extérieur.
    Luc 3:22. Jésus est Dieu parce qu'il est Dieu fait homme, il n'a pas de père humain, mais sur la terre il était limité, il ne pouvait pas être partout a la fois.
    Colossiens 2:9. Tout ce que Dieu le Père est, est venu se déposer en Jésus par le Saint-Esprit. C'est là tout le secret de Jésus. C'est après ça que Jésus a pu rencontrer satan et le vaincre.
    C'est à partir de Luc 3:22 que les choses vont commencer avec Jésus.


    Jean 14:30. Quand Jésus a été baptisé, le ciel s'est ouvert et il a été rempli du Saint-Esprit, c'est pour cela que le diable n'a rien en lui. Car en Jésus il y avait déjà le Père et le Saint-Esprit.
    Jésus nous a dit que nous serons aussi remplis du Saint-Esprit, si nous sommes remplis du Saint-Esprit le diable ne peut plus rien avoir en nous. Il peut toujours nous attaquer, mais il ne peut pas nous vaincre car il n'a rien en nous.
    Quand Jésus a donné le pain a Judas, Judas était vide et satan en personne est rentré en lui, dès ce comment on ne pouvait plus rien pour Judas. Nous, nous sommes remplis du Saint-Esprit, à cause de ce fait satan ne peut jamais avoir accès en nous.


    Ce dont satan a peur c'est le témoignage de la parole de Dieu en nous. Il ne peut rien contre la parole de Dieu. C'est pourquoi nous devons croire la parole et demeurer dans la parole, pas dans nos expériences et nos sensations. Restons fondés et enracinés dans la parole et les choses changeront. Étant les membres du corps de Christ, comme la tête Christ a réussi, nous ne pouvons pas échouer.
    2 Corinthiens 6:14-15. Ici ce sont les noms que Dieu nous a donnés parce que nous sommes devenus enfants de Dieu: Justice de Dieu, lumière, Christ, fidèle, temple de Dieu,
    La prière n'est pas basée sur ce que je sens, mais sur ce que Dieu a dit. C'est notre bouche qui détermine notre journée et notre futur et ce, quelque soit le lieu où nous sommes. Mon identité est une réalité spirituelle. Jean 8:12-13. Satan ne veut pas que nous rendons témoignage de nous-mêmes. Il veut que nous disons des mauvaises choses sur nous-mêmes.
    Lumière veut dire absence de faiblesse, de maladie, d'échec, de malédiction...
    La lumière c'est la lumière.


    Ce ne sont pas les circonstances qui déterminent notre identité, nous sommes ce que Dieu dit que nous sommes et c'est ce que nous devons toujours confesser quelques soient les circonstances. Hébreux 4:14. Restons fermes et constants sur la parole de Dieu.


    1 Pierre 5:8. Nous devons résister à satan avec une foi ferme qui vient de la parole de Dieu. C'est par la parole seule que nous pouvons résister à Satan, c'est cette même parole que Jésus a utilisé pour résister à Satan quand il a été tenté par lui dans le désert.


    Jacques 4:7. Soumettons nous a la parole de Dieu et résistons au diable et il fuira loin de nous.

     

    Dr Mamadou Karambiri

     

  • La loi réciproque de l'autorité et de la soumission pour avoir un triomphe permanent et définitif.

    Dieu nous a appelé pour prêcher l'évangile de Jésus et c'est ce dont le monde a besoin aujourd'hui. Ce qui fait la faiblesse de l'église aujourd'hui c'est qu'on a abandonné le message de la croix pour prêcher des doctrines. Paul et Silas ont bouleversé le monde d'alors avec le message de la croix, Christ mort et ressuscité sans même avoir tout ce que nous avons aujourd'hui. Ce qui est important c'est ce que la croix a fait et ce qu'elle a fait à notre vieil homme. Le vieil homme a été crucifié à 100%.


    Si la croix avait pris place dans nos vies personnelles il n'y aurait pas tant de diversion dans le milieu Chrétien.
    Dans un pays l'incivisme c'est refuser de se soumettre aux autorités du pays. L'incivisme spirituel c'est aussi le refus de se soumettre à Dieu et à sa parole. L'incivisme sur le plan naturel entraîne des dégâts dans un pays ( morts prématurés, accidents,...). L'incivisme spirituel aussi entraîné des dégâts dans nos vies ( maladies, divorces, pauvreté, échec...).
    La loi réciproque de l'autorité et de la soumission nous permet de vivre dans le triomphe de la domination.


    Genèse 1:26-27. Dieu a créé un être humain mâle et femelle a son image et à sa ressemblance. Dieu est un Dieu d'ordre et de discipline, il s'auto-soumet à sa propre volonté. L'homme a été créé par Dieu pour diriger la terre par la loi de l'autorité et de la soumission. Sans cette loi il est impossible de diriger la terre. Satan a dérogé à cette règle c'est pourquoi il a été chassé du jardin et précipité sur la terre.
    Adam a été créé de nouveau en Dieu et nous aussi nous avons été créé de nouveau par le Saint-Esprit. Adam et nous au départ, étions sur le même pied d'égalité.
    Dieu a insufflé sa propre nature en Adam au départ et c'est ce qui lui avait rendu semblable à Dieu . Il en a été de même pour nous aussi à notre nouvelle naissance, nous sommes devenu un même esprit avec le Seigneur.
    Genèse 1:28. Ici c'est l'autorité et la bénédiction que Dieu a accordées à Adam. L'assujettissement et la domination allait être manifestés en Adam. Mais avant cela Dieu l'a au préalable béni. Dans Ephésiens 1:3 Dieu nous a aussi béni en Christ dans les lieux célestes de toutes sortes de bénédictions.


    Dieu a fait toutes ces choses souverainement en nous. Après quoi il a donné une parole à Adam qui allait dynamiser tout ce qu'il avait dit à Adam, de même Dieu nous a parlé à notre nouvelle naissance pour nous montrer notre retour à la domination pour reprendre la domination que Adam avait interrompu. C'est par la croix que Dieu a réconcilié Adam avec Dieu et lui a redonné l'autorité par la soumission.
    Psaumes 8:5. En Christ nous avons été repositionnés.
    L'autorité et la soumission concernent Dieu premièrement et deuxièmement les hommes. C'est Dieu qui a établit les autorités.
    Refuser de prendre part aux réunions convoquées par les autorités de son église locale c'est de l'incivisme spirituel.
    Quand nous sommes devenus de nouvelles créations, Dieu nous a élevé et honoré en nous positionnant en Christ avec lui dans les lieux célestes. L'insoumission amène un homme de Dieu à retirer la bénédiction sur la vie des gens.
    Samuel le prophète a pu exercer son autorité parce qu'il avait appris l'autorité et la soumission , il savait que pour manifester l'autorité, il fallait être soumis à l'autorité supérieure. Depuis sa jeunesse il était soumis à Dieu et ne laissait tomber a terre aucune de Ses paroles.


    La parole d'autorité que Dieu a donné à Adam se trouve dans ce passage
    Genèse 2:16. C'est cette parole qui allait déclencher son futur ou arrêter son futur.
    Une armée non soumise à ses autorités n'est plus une armée, ce sont simplement des civils qui se promènent en habits kakis.
    Dès que Adam et Ève ont désobéi à Dieu ils ont perdu l'autorité qui était la gloire de Dieu et dès ce moment les animaux et même la terre se sont révoltés contre Adam. Et il a commencé à souffrir sur la terre.
    Dans la vie spirituelle nous ne pouvons pas avoir la victoire si nous refusons l'autorité que Dieu a placée sur nous.


    Le premier homme né de femme s'appelle Caïn, il est le fils aîné de toute la terre et à cause de ça il avait droit à la double portion. Nous allons voir s'il va pouvoir régner. Genèse 4:1. Adam et Ève ont appris à leur enfant à marcher sous le règne de Dieu. La première infraction de Caïn c'était son mode d'adoration de Dieu. Il a voulu adorer Dieu avec le fruit de ses efforts qui n'était mêmes pas les prémices bien que ce soit beaucoup. Pourtant son frère Abel a obéit à ce que Dieu avait dit que sans effusion de sang il n'y a pas de pardon de péchés. Il a sacrifié ses brebis premiers nés qu'il a mis à part pour Dieu. Il a par cet acte mis Dieu en premier dans sa vie. Dieu en voyant cela a agréé l'offrande d'Abel et a refusé celui de Caïn. Quand Dieu a rejeté l'offrande de Caïn il fut irrité et son visage devint abattu. Mais Dieu pour l'aider est venu le conseiller et l'avertir sur les conséquences de sa mauvaise réaction. Il lui a dit que s'il agit bien en se levant il va dominer sur le péché dont les désirs l'attirent. Mais s'il agit mal le péché est couché à sa porte. Malgré l'avertissement de Dieu, Caïn s'est levé, a attiré son frère et l'a tué. Après ça Dieu vient lui demander où son frère Abel était, il répondit avec arrogance à Dieu en disant qu'il n'était pas le gardien de son frère. Dès ce moment, Dieu le maudit directement. Il a été maudit a cause du fait qu'il a refusé de se soumettre à Dieu et à la capacité que Dieu lui avait donné pour dominer sur le péché.
    Matthieu 8:6-9. Chez un militaire, la soumission n'est pas un problème. Nous nous sommes des soldats de Christ, mais nous nous considérons comme des civils. Dans ce passage le centenier Romain dit à Jésus que lui, il est soumis à son autorité supérieure et automatiquement ces éléments lui sont soumis aussi. Il dit que Jésus aussi étant l'autorité suprême sur la maladie, la mort, les situations... Toutes ces choses aussi étaient soumises à Jésus.


    Les fils de Scéva n'étaient pas soumis à l'autorité et au nom de Jésus, c'est pourquoi ils n'ont pas pu exercer avec le nom de Jésus. Ils ont au contraire été fouetté par le démoniaque à tel point qu'ils on fuit en laissant leur habits tout nus. Ils étaient rebelles dans leurs cœurs. Les démons ont répliqué aux fils de Scéva quand il leur ordonnait de sortir du démoniaque, qu'ils connaissaient Paul et Jésus, mais eux qui sont ils? Ils sont rebelles et insoumis aussi comme eux donc ils n'ont pas le droit de les chasser.

     

    Orateur: Dr Mamadou KARAMBIRI

    Redaction Messager CIE/MIA

  • La prière de percée ou passer en force

    Jérémie 33 : 1-3 : « La parole de l'Éternel fut adressée à Jérémie une seconde fois, en ces mots, pendant qu'il était encore enfermé dans la cour de la prison : ainsi parle l'Éternel, qui fait ces choses, l'Éternel, qui les conçoit et les exécute, Lui, dont le nom est l'Éternel : Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas».


    Le prophète Jérémie fut consacré dès le ventre de sa mère. Il commença son ministère alors qu’il n’était encore qu’un adolescent. Il eut un parcourt plein d’embuches et en a beaucoup souffert. Au moment où il donnait cette prophétie, il était en prison. C’est donc dans un grand moment de découragement que Dieu l’invite à l’invoquer afin qu’il lui révèle de grandes choses, des choses cachées.


    Il te faudra cette année forcer le passage de la bénédiction spirituelle, matérielle, financière et professionnelle. Rien ne devrait t’empêcher de connaître une telle percée. Il y’a des choses cachées, de grandes choses qui te concernent que tu ne connais pas encore.
    Tu es peut-être dans une situation où tu penses que tout est fini, qu’il n’y a plus rien à faire ; ou tu es cette personne qui se trouve à un niveau où tu te satisfais de ta situation, croyant avoir atteint le sommet. Dans l’une où l’autre des situations, tu es semblable à une personne enfermée dans un trou (même s’il s’agit d’un trou doré à ton goût) et qui croit que l’univers se résume à ce trou. Dieu, n’est content ni de ta situation ni de ta mentalité. Si ta situation est comme celle de Jérémie (tu crois que tout est fini) ou si tu crois que tu as atteint ce qu’il y a de mieux pour ta vie, sache que Dieu a encore de grandes choses, des choses cachées à te révéler que tu ne connais pas encore. Tu peux passer en force en brisant la dalle qui ferme ton trou et surgir de tes ténèbres.


    Tu es capable d’avoir une percée à partir de la situation où tu es et te retrouver dans une position que tu ne peux imaginer. Pour cela il te faut atteindre la dimension spirituelle où Dieu t’attend ; celle de celui qui a un esprit supérieur et qui croit que Dieu est capable de faire bien au-delà, infiniment au-delà de ce qu’une personne peut imaginer : « Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l'Église et en Jésus Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen ! (Ephésiens 3 :20-21).


    Dans le monde où nous vivons et particulièrement à partir de cette année 2013 (année où le monde entre dans une période difficile), nous ne pourrons pas nous en sortir en demeurant dans la même dimension spirituelle que celle des années passées. Il nous faut un esprit qui domine le monde des ténèbres. C’est ce qui fera la différence entre nous et ce monde. La bible est pleine d’exemples où le fait d’avoir eu un esprit supérieur a fait une différence nette avec le monde des ténèbres et propulser ceux qui possédaient un tel esprit à des positions auxquelles ils ne pouvaient même pas imaginer même en rêve. Citons quelques exemples.

    Daniel 2 : 1-49 : Dans ce passage, Daniel, grâce à son esprit supérieur (Daniel 5 : 11-12 ; Daniel 6 :3) révéla et interpréta le songe du roi.
    « … Le roi leur dit : J'ai eu un songe ; mon esprit est agité, et je voudrais connaître ce songe. Les Chaldéens répondirent au roi en langue araméenne : O roi, vis éternellement ! Dis le songe à tes serviteurs, et nous en donnerons l'explication. Le roi reprit la parole et dit aux Chaldéens : la chose m'a échappé ; si vous ne me faites connaître le songe et son explication, vous serez mis en pièces, et vos maisons seront réduites en un tas d'immondices. …Les Chaldéens répondirent au roi : il n'est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi… Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l'explication. Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu'on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone. Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux… Le roi adressa la parole à Daniel et dit : En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets, puisque tu as pu découvrir ce secret. Ensuite le roi éleva Daniel, et lui fit de nombreux et riches présents ; il lui donna le commandement de toute la province de Babylone, et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone. Daniel pria le roi de remettre l'intendance de la province de Babylone à Schadrac, Méschac et Abed Nego. Et Daniel était à la cour du roi ».

    Dans Genèse 41, Joseph grâce à son esprit supérieur devint le Premier Ministre de l’Egypte.
    David dit au verset 12 du psaume 92 « Mon œil se plaît à contempler mes ennemis, Et mon oreille à entendre mes méchants adversaires». Il s’agit ici bien entendu de l’œil et de l’oreille spirituels.  Cette capacité appartient à celui à qui Dieu donne un esprit supérieur. David fut un très grand roi et remporta victoires sur victoires face à  ses innombrables ennemis.


    Dans 2 Rois 6 : 15-17, Elisée prie afin que les yeux spirituels de son serviteur s’ouvrent pour qu’il voit l’armée de Dieu qui les protège : « Le serviteur de l'homme de Dieu se leva de bon matin et sortit ; et voici, une troupe entourait la ville, avec des chevaux et des chars. Et le serviteur dit à l'homme de Dieu : Ah, mon seigneur, comment ferons-nous ? Il répondit : ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. Élisée pria, et dit : Éternel, ouvre ses yeux, pour qu'il voie. Et l'Éternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d'Élisée ».
    Dans 1 Jean 4 : 4 il est écrit que Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde. Comment se fait-il alors que beaucoup d’enfants de Dieu ne voient ni n’entendent rien du monde surnaturel ?


    Pour passer en force, il faut pouvoir voir et entendre spirituellement les choses cachées. Un enfant de Dieu ne doit pas vivre dans l’obscurité et la surdité spirituelles. Il ne pourra s’en sortir dans le monde actuel et dans celui à venir avec de tels handicaps.
    Sur la base des passages bibliques cités, ta principale prière à partir de maintenant devrait être que Dieu t’accordent des yeux et des oreilles spirituelles. Si tu obtiens cela les autres choses suivront. L’Eternel t’invite à le lui demander dès maintenant lorsqu’il dit «Invoque-moi, et je te répondrai : Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas».


    Ne pense pas que tout est fini ou que tu as déjà atteint les sommets. Invoque l’Eternel et il te révèlera des choses cachées, de grandes choses ; il te donnera de nouvelles capacités spirituelles, c'est-à-dire des dons spirituels qui te permettront entre autres de voir et d’entendre ce qui ne relève pas du naturel. Ce sera là la clé de ta percée. Dieu demande seulement que tu l’invoques.

    Il y a des exaucements qui correspondent au statut d’enfance spirituelle. Il te faut atteindre le niveau de l’adulte pour obtenir des exaucements d’adultes. Galates 4 nous exhorte à quitter l’enfance. Au stade de l’enfance, si Dieu vous accorde certaines bénédictions vous serez incapables d’en faire bon usage pour sa gloire. Au contraire vous irez à votre perdition. Seriez-vous d’accord que l’on mette entre les mains d’un adolescent de 15 ans un milliard de francs ?


    Alors, pour ta percée, invoque l’Eternel afin qu’il t’élève au statut de ceux à qui il annonce de grandes choses  et révèle des choses cachées.

    Prophète Emmanuel Sawadogo

  • La puissance de Dieu rend le témoignage possible

    La puissance de Dieu c'est la puissance du Saint-Esprit et c'est elle qui rend le témoignage possible. Actes 1:8. Le contenu de ce verset est très très important. De manière générale nous avons très souvent de maigres résultats par rapport à l'Evangélisation et la mission à cause du manque de puissance. On ne peut pas gagner des âmes sans une vie de sainteté. Il faut d'abord l'onction du Saint-Esprit pour avoir des résultats. L'onction a un effet sur nos dires et nos faits. Si tel n'est pas le cas dans nos vies nos dires et nos faits seront sans effets.


    Actes 19:20. Les fils de Scéva, leur dires et leurs faits n'avaient point d'effets à cause du fait qu'ils étaient sans puissance. Les démons savent discerner ceux qui ont la puissance et ceux qui ne l'ont pas. Ici ce n'était pas le Saint-Esprit qui parlait, mais un esprit mauvais qui demandait aux fils de Scéva qui ils étaient. Ils leur disait qu'eux il savent qui est Jésus et qui est Paul, mais eux qui sont-ils? Sans le Saint-Esprit en nous, nous ne pouvons pas utiliser le nom de Jésus pour chasser les démons, ça ne marchera pas. Le nom de Jésus appartient à ceux qui sont fils de Dieu et en qui le Saint-Esprit réside. L'esprit mauvais peut résister et même être violent et agressif, ils se sont jetés sur les fils de Scéva et les ont agressé à tel point qu'ils se sont enfuis tous nus. Quelle misère! Si les esprits impurs peuvent parler et agir à combien plus forte raison nous? Nous voyons qu'il est nécessaire pour nous d'avoir le Saint-Esprit. Ceux qui n'ont pas Jésus sont misérables parce qu'ils n'ont pas la puissance du Saint-Esprit. Il nous est impossible de témoigner du Seigneur Jésus sans la puissance du Saint-Esprit, si nous nous entêtons à le faire nous allons subir les mêmes conséquences que les fils de Scéva. L'onction sur nous, avec nous et en nous est nécessaire si nous voulons être des témoins efficaces. Beaucoup sont sauvés, mais ne fonctionnent pas, comme une télé qu'on a acheté et qu'on ne met pas en marche. Même si c'est une nouvelle télé si on ne la branche pas elle ne va pas marcher. Il en est de même pour nous, Jésus nous dit que nous sommes sauvés, mais pour fonctionner il nous faut attendre la puissance du Saint-Esprit. Sans cette puissance nous ne pouvons rien faire. Une nouvelle télé qui n'est pas mise en marche n'est pas différente d'une télé qui est gâtée. Le but de Jésus n'est pas seulement notre salut, mais pour qu'après notre salut nous puissions fonctionner avec la puissance du Saint-Esprit pour aller annoncer sa Bonne Nouvelle. Nous sommes des flèches entre les mains de l'Eternel pour impacter c'est à dire pour être des témoins de Christ. C'est le Saint-Esprit qui fait fonctionner le royaume de Jésus, qui fait fonctionner le témoignage, l'Evangélisation, la mission, la parole de Dieu. Les choses ne fonctionnent pas parce que nous sommes chrétiens, mais parce que nous sommes branchés au Saint-Esprit. C'est en étant connectés au Saint-Esprit que nous découvrons notre identité en Christ ce que nous sommes, pouvons et avons en Christ et par Christ. Dans le royaume les choses ne fonctionnent que par le Saint-Esprit. Nos résultats après notre conversion sont étroitement liés à notre communion avec le Saint-Esprit. Il n'y a que le Saint-Esprit qui fait fonctionner la puissance de Dieu. On se branche au Saint-Esprit par la prière et l'obéissance, c'est ce que les disciples ont fait quand Jésus les a dit d'attendre la venue du Saint-Esprit à la chambre haute. Si les choses ne fonctionnent pas dans notre vie, c'est à cause du fait que nous ne sommes pas remplis du Saint-Esprit. C'est quand Pierre a été rempli du Saint-Esprit qu'il s'est tenu devant une grande foule et a prêché le Christ et a l'issu de cette prédication trois mille personnes ont donné leurs vies à Jésus. C'est la puissance du Saint-Esprit qui est importante, c'est elle qui amène Dieu à agir dans nos vies et sur le terrain d'évangélisation quelque soit la foule d'opposition. Ce qui est important c'est la puissance qui va nous amener à être témoins de Christ. C'est le Saint-Esprit qui fait l'œuvre et qui produit les résultats. Actes 2:42. Pas de puissance en nous, pas de puissance dans l'église et pas de puissance dans le monde. La puissance dans l'église et le monde dépend de la puissance du Saint-Esprit en chacun de nous. Ce qui est important c'est qu'une puissance parte de nous vers les autres et dans le futur, pas de courir chercher des puissances partout. Ça se passe de l'intérieur vers l'extérieur. Jésus nous a sauvés pour rendre nos vies productives, si nous refusons cela nous allons souffrir et être tout le temps frustrés.


    Quelqu'un qui connaît Dieu pardonne toujours et quelqu'un qui ne connaît pas Dieu accuse toujours les autres et pense que c'est les autres qui ont toujours tort. Même Jésus à la croix a dit: Père pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.
    Jésus n'a pas dit que les extrémités de la terre recevront une puissance, il a dit VOUS. c'est d'abord nous et après nous amenons cette puissance vers les autres et partout dans le monde. La faiblesse de l'Eglise vient du fait que les chrétiens sont eux-mêmes faibles. Que Dieu nous donne d'être des témoins vivants et efficaces pour lui. Quand nous arrivons à installer le mouvement du Saint-Esprit en nous c'est ce qui provoque toute la puissance de transformation en nous. Actes 5:28. C'est l'impact du Saint-Esprit dans la vie des disciples de Jésus qui les a amenés à remplir tout Jérusalem de la doctrine de Christ.


    Une fois que nous nous laisserons enflammés par le Saint-Esprit, c'est en ce moment que nos vies porteront du fruit pour la gloire de Dieu et que tout va changer. Tous nous voulons la puissance du Saint-Esprit, mais il y a des obstacles sur chaque chemin appelé le chemin de la croix, mais avec Dieu nous arriverons comme Jésus, si nous marchons selon Ses règles. Nous devons prier pour que Dieu nous forme, nous transforme, nous qualifie nous équipe. Les obstacles ne pourront pas nous empêcher d'y arriver. Un chrétien sans formation est un chrétien dangereux, laissons nous former et alors nous verrons la puissance du Saint-Esprit sortir de nous et nous accompagner dans la mission que Dieu nous a confié. Laissons le Saint-Esprit allumer son feu en nous par la prière, et nous surmonterons les défis et tous les obstacles pour y arriver. En disant aux disciples d'attendre à la chambre haute c'était en même temps pour qu'ils sachent qu'ils ont des défis à relever. C'est quand nous n'avons pas de vrais défis que nous avons des excuse du genre qu'on aime pas prier, si les défis à relever dans nos vies étaient grands on allait même pas attendre qu'on nous demander de prier. A Gethsémané quand Jésus savait qu'il devait relever un grand défi il n'a pas somnolé, il a prié des heures et des heures alors que les disciples Pierre, Jean et Jacques n'ont pas pu prier avec lui une seule heure. Réveillons nous ! Celui qui n'a plus de défis doit se poser des questions à savoir si le Seigneur a toujours confiance en lui. Elisée a demandé à Guehazi: est-ce que c'est le moment de prendre de l'argent? Tous ceux à qui Dieu fait confiance auront toujours des problèmes, c'est-à-dire des défis à relever. Les disciples ont compris que c'est une grande marque de confiance que Jésus a placé en eux, ils se sont pardonnés et il on commencé à travailler après avoir étés tous remplis du Saint-Esprit. Avec Dieu il n'y a pas de caresses, c'est des entraînements. Dieu nous met a l'épreuve dans le but de fortifier notre foi. Nous pouvons relever nos défis, malgré les pressions et les tensions, ces choses vont nous discipliner davantage. Si ces choses sont hors de notre vie c'est que nous sommes en danger. Quelqu'un qui dit qu'il n'a pas de problèmes ment, Jésus lui-même notre Seigneur avait des problèmes. Pour être l'homme, la femme, l'église,... Que Jésus veut voyons dans Jean 16:33. Jésus nous dit que nous aurons des tribulations mais de garder courage car il vaincu le monde.


    La différence entre un obstacle et une opportunité c'est notre manière de regarder. D'autres regardent les obstacles tandis que d'autres les opportunités. C'est le cas des dix espions envoyés par Moïse pour espionner la terre promise. Huit d'entre eux ont vu les obstacles, Josué et Caleb ont vu les opportunités, ils ont vu les choses telles que Dieu les voyait. Chaque opportunité a une difficulté et vice-versa ou encore chaque problème a une solution et chaque solution a un problème. Quand Jésus nous dit de prier c'est que la solution est dans la prière. Tout problème a le germe de la solution en lui. Soyons connectés au Saint-Esprit et alors la puissance de Dieu en nous fera de nous des témoins efficaces.

     

    Orateur: Pasteur Elisée ZERBO

    Par Messager CIE/MIA

  • Le vrai adorateur du Père est un véritable ami de son fils.

    Nous ne pouvons pas triompher tant que notre caractère n'est pas identifié à celui de Dieu. Un vrai adorateur est caractérisé par la disposition de son cœur et non par les chants et les gesticulations. Dieu ne cherche pas de grands champions ou des gens parfaits par eux-mêmes, mais des gens dont le cœur est tout entier à lui. Celui-la qui aime le Père rend le fils content et celui qui aime le fils adore le Père. Ne soyons pas des chercheurs de position à l'Eglise aimons et adorons le Père.
    Cantique des cantiques 8:6. Si la mort anéanti tout, l'amour restaure tout, vivifie tout. L'amour est aussi fort que la mort. Nous pouvons bloquer satan et tous nos ennemis par l'amour. Là où y a l'amour les ennemis ne peuvent pas attaquer.
    La mort c'est la nature de satan tandis que l'amour est la nature de Dieu, repoussons donc la mort par l'amour. Un Homme dont le cœur est tout entier à Dieu est un véritable ami de Jésus-Christ.


    Jean 14:21. Celui qui aime Jésus est automatiquement aimé par le Père et si le Père l'aime il est un véritable ami du Fils Jésus. L'année du triomphe c'est l'année de l'examen. Examiner son cœur et voir s'il est agréable à Dieu, s'il aime réellement

    Dieu et lui est tout entier.
    Matthieu 22:37. Dieu doit être le premier en tout, c'est lui que nous devons aimer en premier.
    1 Corinthiens 8:3. C'est celui-là seulement qui aime Dieu qui est connu de lui. Dieu ne connaît pas ceux qui ne l'aiment pas en d'autres termes.
    1 Corinthiens 16:22. Celui qui n'aime pas Dieu est anathème (maudit).


    Qui allons nous aimer à part Jésus? C'est lui que nous devons aimer en premier lieu.
    On aime d'abord le Père et lui, répand son amour dans nos cœurs et nous devenons amis de Jésus. Jean 15:15. Nous ne sommes plus appelés serviteurs, mais amis de Jésus parce que nous aimons le Père. Dieu ne cache rien à ses amis. Entrons dans l'amitié, ainsi même si les gens envoient sur nous des sceaux ou des bariques de haine , l'amour de Dieu va repousser cela.
    Jean 17:24. Ceux qui aiment Jésus contemplent la gloire de Dieu, il leur ouvre le ciel.


    Jean 16:27. L'amitié de Dieu est pour ceux qui l'aiment et il leur donne tout. Les amis ne prient pas pour avoir des choses, Ils ont tout avec le fils.
    Le Père règle tous les problèmes de ceux qui sont amis de Jésus. Les amis de Jésus sont des triomphateurs.
    Ruth 1:14. Ruth s'est attachée à sa belle-mère parce que son nom signifie amitié, elle était païenne et n'avait pas droit à l'héritage du peuple de Dieu, elle était le fruit d'inceste. Mais son nom Ruth était son identité: amitié, attachement.
    Proverbes 17:17. Un ami aime en tout temps. Proverbes 18:24. Il y a des amis plus attachés à nous qu'un frère.
    Ruth s'est attachée à Naomi qui veut dire grâce. L'amitié s'attache à la grâce.


    Ruth 1:16. Ici c'est la vraie amitié. Elle parle: Ton peuple sera mon peuple, ton Dieu sera mon Dieu, la où tu iras j'irai, là où tu mourras je mourrai. Quelle puissante déclaration d'amour !
    Ruth 2:1-4. Ruth s'est retrouvée à Béthléhem en Juda à cause de son amitié avec Naomi. Dans notre amitié avec Dieu et son fils qui est la grâce, notre destinée change. La grâce Naomi a conduit Ruth à Boaz qui veut dire force. Et cela a abouti à la communion. L'amour de Dieu avec la grâce de Jésus conduisent à la communion du Saint-Esprit.


    Ruth 4:13-16. L'amitié a amené Ruth a avoir un fruit appelé Obed (serviable), Obed engendra Isaïe (salut de l'Eternel) qui à son tour engendra David l'homme selon le cœur de Dieu.

     

    Dr Mamadou Karambiri

     
     
  • Les clés pour le succès et pour transformer votre ministère

    Il y a deux catégories de clés dans une maison : les clés maitresses qui permettent l’accès  à la maison et les clés intermédiaires qui permettent l’accès aux chambres.

    Les clés maîtresses sont au nombre de trois et sont liées à Dieu lui-même. Ce sont :
    -    la clé de la puissance (l’onction) et de la transformation ;
    -    la clé de la foi, celle qui ouvre toutes les portes en permettant d’utiliser l’onction ;
    -    la clé de l’amour sans laquelle la puissance et la foi ne peuvent opérer.

    Ces trois clés sont des dons du Saint Esprit.

    Les clés intermédiaires sont :
    -    la clé de la prière et du jeûne ;
    -    la clé de la sainteté ;
    -    la clé du Nom de Jésus qui n’opère que dans la sainteté

    Ces clés fonctionnent-elles dans ta vie et sont-elles efficaces ? Nous les aborderons une à une. Dans le présent message, nous enseignons l’utilisation de  la CLE DE LA PUISSANCE ET DE LA TRANSFORMATION.

    Notre passage introductif pour traiter de la Clé de la Puissance et de la Transformation est Zacharie 4 : 6 -7 : « Alors il reprit et me dit : C'est ici la parole que l'Éternel adresse à Zorobabel : Ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon esprit, dit l'Éternel des armées. Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel ? Tu seras aplanie. »

    Dieu s’adresse à Josué, représentant le pouvoir spirituel et à Zorobabel représentant du pouvoir temporel, leur faisant comprendre que sans son Esprit aucune montagne ne peut être brisée, eux qui ont été envoyés à Jérusalem pour la rebâtir. Ils ne pourront jamais au grand jamais déplacer la montagne par leurs propres puissances ou leurs propres intelligences.

    Ainsi, quel que soit le ministère que vous exercez, vous ne pourrez jamais transformer votre environnement cible ou le monde sans la puissance de Dieu manifestée par le Saint Esprit. Les serviteurs de Dieu font beaucoup d’efforts (jeûnes répétés et longues prières, etc.) mais ils ne manifestent point de puissance parce qu’ils travaillent sans le Saint Esprit. Aussi n’attirent-il pas de nouvelles conversions, de nouvelles personnes à la suite de Christ, celles-ci ne voyant aucune puissance dans leurs ministères.

    2 corinthiens 3 : 17-18 dit : « Or, le Seigneur c'est l'Esprit ; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit. »

    C’est lorsque vous vous liez à cette puissance, c'est-à-dire, l’onction du Saint Esprit que les choses bougent. Là où il y a le Saint Esprit, il n’y a pas de servitude. Sans le Saint Esprit il n’y a pas de ministère qui tienne. Jésus le fils de Dieu lui-même n’a commencé le ministère que lorsqu’il fut rempli du Saint Esprit lors de son baptême et après qu’il ait été revêtu de la puissance du Saint Esprit qui le conduisit pour un jeûne de 40 jours dans le désert. Remarquez que personne n’a jamais su ce que le Père lui a dit durant ces 40 jours. Cela reste un secret entre le Père, le Fils et le Saint Esprit. Tout ce que l’on sait de ce séjour au désert c’est, lorsqu’à la fin, le diable s’approcha de Jésus pour le tenter. Mais on est sûr d’une chose, il en revint avec l’onction pour le ministère car dit-il dans Esaïe 61 :1-:3 : «  L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, Car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance… »

    C’est pourquoi il instruisit ses disciples de ne point s’éloigner de Jérusalem mais d’attendre le Saint Esprit ; c’est alors qu’ils recevront une puissance (une première clé), le Saint Esprit survenant sur eux, et ils seront ses témoins à Jérusalem (une deuxième clé), dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre » (Actes 1 : 4 et 8). Jésus savait que lui-même ne pouvait pas leur donner cette onction. Lui, a apporté le salut, le Père l’amour tandis qu’il revient au Saint Esprit de donner la puissance de la transformation, c’est à dire l’onction.

    Quels sont les bénéfices de l’onction ? Le jour de la pentecôte le Saint Esprit vint sur les disciples comme Jésus le leur avait dit et leur communiqua sa puissance, faisant en particulier de Simon « le peureux » (puisqu’il avait renié Jésus trois fois en l’espace d’une nuit par peur des représailles) un vaillant prêcheur sans aucune ombre de peur mais, au contraire, avec témérité il parla à la multitude et  trois mille personnes se convertirent. Avant qu’il ne soit revêtu de la puissance du Saint Esprit, Simon était certes zélé mais ne pouvait absolument rien faire contre Satan qui d’ailleurs l’avait réclamé lui et les autres disciples pour les cribler comme du froment. Il a fallu que Jésus prie pour eux. Aussi, toute personne qui ne s’appuie pas sur le Saint Esprit, Satan en fera une bouchée s’il décide de le cribler. Tous ceux qui parlent mal du Saint Esprit sont en réalité dans la défaite.

    L’onction de puissance, que fait-elle ? Sachez avant tout que l’onction de puissance est liée à la personne du Saint Esprit. Qui a le Saint Esprit a la puissance du Saint Esprit. Il n’a pas besoin de la sentir par des frissons ou des tremblements. Pierre n’a pas senti la puissance du Saint Esprit avant de descendre de la chambre haute pour parler avec autorité à la foule. Il savait par la foi qu’il l’avait. L’onction de puissance transforma Jacques et Jean, fils du tonnerre, en fils d’amour. Elle transforma Saul de Tarse, le violent en plus grand apôtre de la chrétienté. Thomas l’incrédule évangélisa l’Inde, selon la tradition juive. Ainsi, l’onction détruit tout joug de violence, de haine, d’incrédulité, de peur, etc.

    Vous qui avez le Saint Esprit en vous, qu’attendez-vous pour la manifester ? Vous avez lu beaucoup de livres et cela vous bloquent. Appuyer-vous sur la vérité simple de la Parole de Dieu, n’ayant pas vécu les mêmes expériences que ceux qui ont écrit ces livres qui vous bloquent. Ne cherchez pas des preuves de la puissance du Saint Esprit en vous. Votre cerveau ne vous dira jamais que vous avez la puissance du Saint Esprit. Sachez simplement que, parce que le Saint Esprit habite en vous et que l’onction (la puissance) est intrinsèquement liée à sa personne, cette onction est forcément en vous et attend seulement que vous la manifestiez. Ce ne sont pas vos jeûnes et vos prières qui vous donnent cette puissance mais c’est votre nature d’enfant de Dieu en qui habite le Christ, c'est-à-dire l’Oint de Dieu.

    L’onction, disions-nous, chassa la peur chez Pierre le jour de la Pentecôte; elle lui permit par une simple parole de faire lever un paralytique devant le temple ; à Lyde en judée, il dit à Enée, paralytique depuis huit ans « Jésus Christ te guérit ; lève-toi, et arrange ton lit ». Et aussitôt il se leva. (Actes 9 : 31). A Joppé, il ressuscita Dorcas. De tous ces miracles et guérisons il n’eut pas besoin d’aller jeûner et prier ou demander l’avis de Dieu avant des les accomplir. Conscient de la présence de l’onction en lui, il parla simplement sans gesticulations. Philippes un jeune serviteur de Dieu va en Samarie, en territoire ennemi et opère miracles sur miracles, prêchant Christ et acquit la Samarie à la cause du Christ.
     
    Soyez conscients que le Saint Esprit est en vous et que c’est avec lui que vous prendrez les quartiers, les villages et les villes. Ce ne sont pas par vos jeûnes que Dieu devient grand et puissant ; Dieu est grand et Tout puissant depuis toujours !

    Quand l’onction est là, que se passe t-il ? Il est dit dans Esaïe 59 :19 « … Quand l'ennemi viendra comme un fleuve, L'Esprit de l'Éternel le mettra en fuite. » Ce n’est pas vous qui faites fuir l’ennemi par vos jeûnes et vos prière ou par votre force ; c’est l’Esprit qui le fait fuir. Lorsque Jésus mit le pied sur le territoire des gadarénéens, les deux mille démons violents du fou s’enfuirent dans des porcs. Jésus n’eut pas à prier. L’onction en lui fit son œuvre lorsqu’il posa le pied, prenant le contrôle de la situation. Aucun démon ne peut dominer celui qui a conscience de la présence du Saint Esprit en lui.  Jésus vous a donné l’ordre de chasser les démons et les démons eux-mêmes donnent témoignage que Jésus est venu pour les perdre. Or Christ est en vous par le Saint Esprit. Qu’attendez-vous alors pour chasser ces démons ? Avez-vous besoin de jeûner d’abord lorsque vous voulez chasser un chien ? Chassez les démons comme si vous chassiez des chiens. S’il faut jeûner c’est en réalité pour vous-même, pour arracher l’incrédulité et pouvoir opérer. Lorsque Jésus disait dans Mathieu 17 : 21 que cette sorte de démon ne sortait que par la prière et le jeûne, il s’adressait à des disciples qui n’avaient pas encore d’onction, car le Saint Esprit n’était pas encore venu sur eux.

    D’autres passages bibliques nous montrent les effets de l’onction. Psaumes 89 : 21-24: « J'ai trouvé David, mon serviteur, Je l'ai oint de mon huile sainte ma main le soutiendra, et mon bras le fortifiera. L'ennemi ne le surprendra pas, et le méchant ne l'opprimera point ; J'écraserai devant lui ses adversaires, et je frapperai ceux qui le haïssent »

    Psaume 92 : 10-13 : « Et tu me donnes la force du buffle ; Je suis arrosé avec une huile fraîche, mon œil se plaît à contempler mes ennemis, et mon oreille à entendre mes méchants adversaires. Les justes croissent comme le cèdre du Liban, plantés dans la maison de l'Éternel, ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu.»

    L’onction intronise les gens. Dieu dispose de nombreux trônes sur lesquels il peut les faire asseoir : prospérité, intercession, libéralité, affaires, musique, sagesse, invention, etc… Serviteurs de Dieu, vous avez besoin de tous ces trônes dans le ministère car ils se complètent. Priez pour que Dieu accordent à vos fidèles ces différents trônes en vu de la bonne marche du ministère. Tout cela vous ne pouvez l’avoir sans le Saint Esprit. C’est impossible !
    LA REDACTION

  • Revéillons nous...

    Texte de base: Ephésiens 5:14-16. Le Seigneur s'adresse ici à son peuple après avoir constaté que son peuple dormait spirituellement, un sommeil parmi les morts. C'est pourquoi Dieu dit réveille toi, toi qui dort et Christ t' éclairera. Pourquoi? Parce que les jours sont mauvais selon le Seigneur, pas selon nous. Les jours du monde sont mauvais. Il est temps de racheter les temps que nous avons perdu inutilement.
    Romains 13:11-13. Dès le jour où nous avons reçu Christ et avons commencé à marcher avec lui, nous nous sommes rapprochés du salut et plus nous avançons au fur et à mesure, nous sommes de plus en plus proche du salut. Marchons honnêtement en plein jour car les jours sont de plus en plus mauvais.


    Le sommeil dont il est question ici n'est pas physique, mais spirituel qui est l'anti-chambre de la mort spirituelle.
    Matthieu 24:37-41. Nous sommes entrain d'avancer pas a pas pour notre vie, Jésus nous a donné certains signes pour que nous puissions prendre garde à notre vie.
    Au temps de Noé les jours étaient très mauvais et Dieu a suscité Noé avec un message de solution et il a commencé à prêcher la justice de Dieu et à construire l'arche. Il montrait que l'arche était le moyen du salut, mais les gens de son époque se moquaient de lui et ne croyaient pas à son message. Le jour que Noé est rentré dans l'arche avec sa famille et que Dieu a fermé la porte de l'arche, le monde entier de l'époque a été détruit par le déluge.
    Jésus lui-même qui est là vérité, nous parle des signes afin que nous puissions veiller et prendre toutes les précautions car nous ne savons pas le jour ni l'heure de sa venue.
    Matthieu 24:35. En ce qui concerne les hommes de Dieu Noé est un signe, Israël est un signe. Du temps de Noé les gens étaient méchants, il en sera de même pendant les temps de la fin.
    Dans la vie chaque situation et événement à son message. Pour les jours mauvais Dieu va donner son message à son serviteur qu'il a suscité pour le transmettre sans peur.
    Les gens du temps de Noé n'ont pas cru à son message, ils ont continué à vivre comme ils voulaient, il n'ont pas changé d'attitude.


    Matthieu 25:2. Parmi l'épouse Jésus a pris dix vierges pour nous donner un enseignement. Les dix vierges sont constituées de deux groupes. Dès qu'elles se sont fiancés, elles ont commencé leur marche pour aller à la rencontre de l'époux. Des le jour où nous avons été sauvés, nous aussi nous avons commencé notre marche pour aller a la rencontre de notre époux, pour ce faire il nous a donné une lampe qui est sa parole pour nous éclairer sur le chemin et nous a mis sur le chemin car il est lui-même le chemin, le Saint-Esprit est l'huile dans la lampe.


    1 Corinthiens 6:9-11. Pour être parmi les vierges nous avons êtes lavés, sanctifiés...
    C'est par la foi que nous devons marcher à la rencontre de l'époux pour les noces ne sachant pas le jour ni l'heure. Nous avons seulement les signes annonciateurs de la venue de l'Epoux. Ce que nous avons à faire c'est de nous préparer.
    Aller à la rencontre de notre époux est la chose dont nous devons plus nous préoccuper.


    Notre but n'est pas d'être quelqu'un sur la terre, c'est de ne pas manquer la cérémonie des noces. Celui qui a la clé nous dit de nous réveiller.
    C'est la sagesse qui va faire la différence entre les deux groupes constitués des cinq vierges sages et des cinq autres vierges folles. Elles étaient toutes les dix sanctifiées et appartenaient toutes au même époux. Qu'est-ce qui s'est donc passé pour que cinq d'entre elles aient fait la différence? La différence est que les cinq premières en plus de leurs lampes ont pris de l'huile supplémentaire en cas de cas puisqu'elles ne savaient pas l'heure de la venue de l'époux. Cependant les cinq autres n'y ont même pas pensé, elles se sont juste contentées de l'huile qu'elle avaient reçues au départ dans leur lampe. L'huile c'est la communion avec le Saint-Esprit. Les cinq premières vierges sages ont développé leur communion avec le Saint-Esprit et elles faisaient tout pour ne pas l'attrister tandis que les cinq autres vierges folles ne s'En souciaient guère.
    Jacques 3:17. La sagesse d'en haut et tous ses éléments ont constitué l'huile en extras pour les vierges sages.
    Matthieu 7:26. La sagesse d'en haut porte de bons fruits, mais on ne voit pas de bon fruits avec les vierges folles.


    Proverbes 21:20. Celles qui son folles engloutissent les trésors croyant qu'elles n'en ont pas besoin, elles marchent selon la chair et la vanité de leurs pensées Galates 5:20-21. Ceux qui commettent les œuvres de la chair n'arriveront pas à la destination de l'époux. La fausse mentalité, c'est de croire que lorsque nous sommes sauvés, nous pouvons faire tout ce qu'on veut.
    Comme naturellement les caractères des conjoints peuvent être cause de divorce, spirituellement aussi notre caractère peut nous séparer de l'époux.
    Dieu n'a pas dit que c'est par nos bénédictions qu'on nous reconnaîtra, mais à nos fruits.
    Apocalypse 22:10.
    Matthieu 25:5-6. Quel est le sommeil des vierges sages et des vierges folles dont il est questions ici? Les vierges sages marchaient avec Dieu et à un moment donné dans leur marche, leur corps s'est fatigué et elles se sont endormies, mais leur cœur resté éveillé. Le sommeil des vierges folles quant à elles, est un sommeil qui n'est pas normal, c'est le type de sommeil où on manque de vigilance comme le sommeil de Samson après avoir livré son secret à Dalila, c'est aussi la négligence et c'est ce qui leur a fait manquer le repas des noces. Le sommeil des vierges folles c'est la paresse, la négligence, l'indifférence à Dieu et aux choses de Dieu, le désir de vouloir cumuler les choses pour soi-même...
    Au milieu de la nuit où personne ne contrôlait rien et quand tout le monde était endormi, on cria voici l'époux, allez à sa rencontre! Toutes les vierges se réveillèrent et préparèrent leurs lampes, les vierges folles demandèrent de l'huile aux vierges sages qui ne purent pas leur donner car elles n'en avaient pas suffisamment pour elles, elles avaient juste le nécessaire pour rencontrer l'époux et pour ne pas en manquer elles dirent aux folles d'aller s'en acheter. Pendant que les vierges folles étaient en route pour s'acheter l'huile, l'époux arriva et les vierges sages étant entrées la porte fut fermée. C'est alors que les vierges folles de retour, trouvèrent la porte fermée, elles frappèrent à la porte, mais l'époux leur dit de se retirer car il ne les connaissait pas.

     

    Orateur: Dr Mamadou KARAMBIRI

    Redaction Messager CIE/MIA